Gordes, le village vedette


Gordes (pop 1670), classé à tort ou à raison, parmi les plus beaux villages de France, est l’un des plus renommés de la Provence et aussi l’un des plus visités. La vue qu’on en découvre de loin est aussi spectaculaire que célèbre. À couper le souffle et surtout à donner envie d’y entrer rapidement!

Un arrêt (interdit) qui en vaut le risque…

Un village redécouvert…et transformé

Haut perché et adossé sur le flanc sud des Monts du Vaucluse, face au massif du Luberon, Gordes doit sa renommée, somme toute récente (milieu du siècle dernier), à des artistes, cinéastes et metteurs en scènes qui, fréquentant le Festival d’Avignon, recherchaient des endroits nouveaux et exotiques pour y filmer leurs dernières œuvres. Ils découvrirent ce village, son château construit entre le XIè et XVIè siècle, ses maisons en pierre sèche délabrées séparées de ruelles peu ou pas entretenues donnant des vues époustouflante sur la vallée, sa place centrale invitante par sa quiétude, pour ne pas dire sa torpeur bienfaisante.

C’en était fait, pour le meilleur ou pour le pire, du Gordes d’autant, oublié, comme beaucoup de ses voisins, sur son pic.

Aujourd’hui, envahi par les touristes, « l’un des plus beau villages de France » accueille ses milliers de visiteurs pressés en leur offrant des expositions dans son Château, des souvenirs dans ses nombreuses boutiques savamment reconstruites, une promenade dans ses calades soigneusement repavées, une cuisine quelconque dans ses bistrots et une impression de quiétude sur sa place centrale. Tout cela ne manque évidemment pas de charme. On s’y déambule avec plaisir.

Le château de Gordes

Un village soigneusement revampé

Un « lieu chic »

Célèbre le village de Gordes? Assurément. Beaux? À n’en pas douter. Reste qu’on le quitte déçus (ça nous arrivera à nouveau avant la fin de notre séjour dans le Luberon) de ce premier contact avec l’impression qu’il ne nous a pas tout donné, tant il nous a semblé figé dans l’artificiel. Gordes, comme le clame une certaine publicité, est « l’un des lieux les plus chics du Provence ». Dommage. Il aurait tellement pu être simplement lui-même.

Le 15 septembre 2022

Prochain article: Joucas