Un débat sans surprise

Laisser un commentaire
Election 2014

Pas de KO, pas de lapin sorti d’un chapeau, quelques punchs bien portés sans trop de conséquences majeures, pas de dommages collatéraux, pas de grand gagnant ni de grand perdant. Un débat qui ne passera pas à l’histoire, qui ne laissera de marques ni chez ses participants ni dans la mémoire des téléspectateurs. Un débats qui permettra, encore une fois (n’est-ce pas ce qu’ils font traditionnellement après chaque débat, quel qu’en soit le résultat) à nos quatre chefs de parti d’estimer ‘avoir gagné’, ‘porté les meilleurs coups, ‘passé le message’.  Sans grande surprise, c’est ce qu’ils ont fait hier soir, peu après 22.00 heures.

Nerveuse, parfois tendue, donnant l’impression d’être hautaine à l’occasion, la Première ministre n’en a pas moins été solide. Livrant son one liner sur le référendum dès son court texte d’introduction et le répétant avec tous les effets de voix et de langage corporel que son metteur en scène Yves DeGagné lui a enseigné, madame Marois a  également livré l’un des bons punchs de la soirée en répliquant à monsieur Couillard que la seule personne qui a perdu son job en vertu de la charte des valeurs était madame Houda-Pépin. Je ne pense toutefois pas que sa  réponse sur un référendum qui ne viendra pas tant que les Québécois ne seront pas prêts sera suffisante pour calmer le jeu, encore moins pour reléguer cette question hors de l’actualité quotidienne au cours des prochains jours ou même des prochaines semaines.

J’ai souvent été sévère à l’endroit de monsieur Philippe Couillard, particulièrement au cours des semaines qui ont précédé le déclenchement de la campagne.  Le Philippe Couillard ‘nouveau’, celui du printemps 2014,  me plait infiniment plus. Ainsi, hier soir, sans avoir été transcendante, sa performance fut très bonne, bien au delà de ce à quoi bien des observateurs s’attendaient. Posé, calme, respectueux, il a marqué des points en reprochant à madame Marois de ne pas avoir voulu signer un accord de compromis avec les autres partis sur la charte des valeurs et en soulignant son manque de jugement dans le recrutement de PKP en raison de possibles conflits d’intérêt. Ayant laissé faire le gros du travail par le chef de la CAQ sur la question du référendum, il est évident que le chef libéral ne manquera pas une occasion d’exploiter le flou, pour ne pas dire l’ambiguïté, de la réponse péquiste d’ici le 7 avril.

François Legault a été égal à lui-même: combatif, il a le sens de la ligne, comme on dit en politique.  Il ne s’en ait pas privé hier soir. C’est madame Marois qui a goûté, plus souvent qu’à son tour, à sa médecine faite de questions simples (trop simples, diront certains) et directes. La déclaration liminaire de la chef péquiste ne satisfaisait visiblement pas le chef caquiste qui n’a pas manqué, le moment enfin venu en dernière partie d’émission, de la lui faire préciser. Peine perdue. Malgré ses vigoureux efforts répétés, madame Marois est restée sur sa position floue: pas de référendum tant que les Québécois ne seront pas prêts. Ce qui laisse beaucoup de temps pour les préparer avec plein d’études et de consultations de toutes sortes. Malheureusement pour monsieur Legault, il semble bien qu’on ne lui ‘sacrera pas patience’ avec cette question d’ici le 7 avril!

Françoise David n’a pu causer une deuxième bonne première impression. C’était couru. Bonne performance quand même. Preuve que depuis son élection de 2012 elle apprend son métier: elle a pu, sans l’ombre d’un sourire, commencer une phrase en disant ‘quand je serai première ministre du Québec’.  À 8 ou 10% des intentions de vote aux Québec concentrées dans deux ou trois comtés, faut le faire! Mais on le lui pardonne, elle est tellement sympathique!

Publié par

Homme politique à la retraite active, analyste et commentateur, toujours passionné d'affaires publiques, de lecture et de musique. Auteur de DE LA CRISE D'OCTOBRE AU PRINTEMPS ÉRABLE, Québec Amérique 2015

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s