Le courage fait femme

1 commentaire
personnel

ValérieComme la plupart d’entre vous, j’ai côtoyé  ou rencontré un certain nombre de personnes courageuses au cours de ma vie, de ces personnes qui ne lâchent jamais, qui luttent quotidiennement, qui nous éblouissent par leur volonté et forcent notre administration.

Ma soeur Valérie Martin Virard, qui vient de décéder, se classait bien haut dans cette catégorie. Avec deux poumons tout neufs reçus en mai 2006 elle a su surmonter toutes les difficultés, et dieu sait s’il s’en est présenté, reculer de plusieurs années  la « date de péremption » qu’on avait placé sur ses «meilleurs amis» et participer à la vie en y mordant à belles dents.

La dernière année, plus particulièrement  le dernier mois, s’avéra beaucoup plus difficile et les hospitalisations se multiplièrent. Elle confronta les problèmes un à un, confiante de les vaincre  un à un. Le dernier obstacle  se révéla, il fallait s’y attendre, insurmontable  et la prit sans doute par surprise. Elle a rendu l’âme hier après-midi.

Rendre l’âme, voilà  une expression qu’elle me reprocherait sans doute d’utiliser compte tenu des valeurs personnelles qu’elle assumait avec autant de courage que son combat!

Salut, courageuse Val. Respect et amour fraternel.

Publié par

Homme politique à la retraite active, analyste et commentateur, toujours passionné d'affaires publiques, de lecture et de musique. Auteur de DE LA CRISE D'OCTOBRE AU PRINTEMPS ÉRABLE, Québec Amérique 2015

One thought on “Le courage fait femme”

  1. Diane Desnoyers dit :

    Quand survient l’ordre du départ, le guerrier va trouver tous les amis qu’il s’est faits pendant qu’il suivait le Chemin. À certains il a enseigné comment écouter les cloches d’un temple englouti; à d’autres il a raconté des histoires autour d’un feu. Son coeur est triste; mais il sait que son épée est sacrée et qu’il doit obéir aux ordres de Celui à qui il a offert sa lutte. Alors le guerrier de la lumière remercie ses compagnons de route, respire profondément et va de l’avant, chargé des
    souvenirs d’un voyage inoubliable.

    À Marie et Claude toutes mes sympathies.

    Bien affectueusement,

    Diane Desnoyers

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s