Projet Montréal ne fait pas le poids dans Verdun

Laisser un commentaire
Élection Montréal 2017, Montréal, politique, Verdun

Au moment où Denis Coderre est en grand danger de perdre une réélection largement méritée à la mairie de Montréal à la suite de l’une des plus mauvaises campagnes électorales des dernières décennies dont il est le seul responsable, je crois utile d’intervenir dans celle de Verdun.

En effet, à moins d’être aveuglement partisan, ne rien connaître à la réalité municipale ou se désintéresser complètement des enjeux démocratiques, force est de reconnaître, qu’à l’exception de madame Marie-Andrée Mauger, l’équipe de Projet Montréal ne fait pas le poids dans Verdun et encore moins dans l’Île- des-Sœurs.

L’équipe Coderre nettement supérieure

Je vois mal, en effet, comment on peut comparer favorablement madame Michèle Chapaz au maire Jean-François Parenteau, hyperprésent partout dans l’arrondissement depuis son élection en 2013, le conseiller de ville sortant Sterling Downey à l’ex-conseillère d’arrondissement Marie-Ève Brunet, l’une des étoiles de l’équipe Coderre depuis 4 ans, impliquée tant dans les dossiers verdunois que montréalais et nationaux, le conseiller d’arrondissement sortant Luc Gagnon à l’ex-conseillère d’arrondissement (2009-2012) Ann Guy, dont l’expérience et l’implication sociale sont exemplaires.

L’écart est encore plus grand dans L’Île-des-Sœurs. Un véritable cratère. Le jour et la nuit.

S’agissant de la comparaison « livre pour livre », comme on dit en boxe (après tout, ainsi qu’ aimait le rappeler Robert Bourrassa, la politique n’est-elle pas un sport extrême?), aucune personne sérieuse ne prétendra que madame Nathalie Pedro et messieurs Gabriel Brien et Jean-Pierre Boivin sont dans la même classe que Marie-Josée Parent, Véronique Tremblay et Pierre l’Heureux. La première, sans doute appelée à de très importantes fonctions dans une éventuelle administration Coderre, a déjà fortement impressionné tous ceux qu’elle a rencontrés jusqu’à maintenant. Je reprends ici ce que j’ai publié sur FB le lendemain de sa visite au Vistal I et II:

« On me permettra de souligner l’intervention remarquable (je dirai même la performance époustouflante) de la candidate Marie-Josee Parent (…). J’ai rarement été témoin d’une présentation de cv rendue dans une telle langue, avec une telle simplicité, résumant avec une telle conviction et une telle fierté ses origines autochtones et acadiennes. Et quelle carrière jusqu’à aujourd’hui! Les électeurs de Champlain/l’île des Soeurs ont la chance inouïe d’élire une candidate exceptionnelle. Ils ne doivent pas rater cette occasion le 5 novembre! »

Véronique Tremblay, je l’ai déjà écrit, est de tous les combats, de toutes les causes à l’Île depuis des années.  Elle est l’une des nôtres. Pierre l’Heureux, un natif de l’IDS, a-t-il vraiment besoin de présentation? Son implication de toujours et le bilan de son premier mandat comme conseiller d’arrondissement parlent par eux-mêmes.

De l’importance d’avoir des racines à l’IDS

À l’exception de Jean-Pierre Boivin, résident de Verdun et de l’ID S depuis longtemps, l’équipe de Projet Montréal pour L’Île-des-Sœurs n’a ni racine, ni connaissance des dossiers et enjeux locaux. Interrogés sur leur lieu de résidence, Nathalie Pedro, qui affronte Marie-Josée Parent au poste de conseillère de ville et Gabriel Bégin, qui se mesure à Véronique Tremblay de l’équipe Coderre, ont déclaré avec fierté « être issus de conventions politiques ouvertes, donc démocratiques, où la provenance du candidat venait au second plan »! Rien que cela…En d’autres termes, on connaît mal vos dossiers, on n’a aucune idée ou à peu près de votre réalité, mais on voulait (ou le parti le voulait pour nous) faire de la politique. On s’est pointé ce soir-là et on a été élu. On va donc représenter Projet Montréal dans l’IDS…. C’est vrai qu’on ne connaît pas les dossiers, mais une fois élus, on apprendra. Projet Montréal, qui occupe 3 sièges au conseil d’arrondissement depuis 4 ans, dont un siège au conseil municipal (celui de Sterling Downing) n’a même pas été foutu de breffer ses candidats sur les enjeux les plus importants. J’ajoute que PM n’a jamais eu d’antennes à l’Île et que ses trois conseillers de la terre ferme s’en sont peu occupés depuis 2013.

Si on peut accepter qu’un député fédéral, occupé par les questions de défense, d’affaires étrangères et d’économie ou un député provincial pris par des questions d’immigration, d’éducation ou de santé, puisse ne pas résider dans son comté (bien qu’il soit préférable qu’il y réside), il est inacceptable qu’un conseiller municipal ne vive pas au milieu des siens alors que son rôle fondamental consiste à s`occuper des détails de leur vie. C’est ce qu’on appelle les services de proximité, essence même de l’administration municipale. J’ai trop de respect pour cette fonction de conseiller et de maire que j’ai occupée pendant près de douze ans pour la confier au premier venu, même s’il est issu d’une « convention démocratiquement ouverte ».

Au municipal, plus qu’ailleurs, nos affaires doivent être administrées par des gens de chez nous!

Allez voter!

Le 5 novembre, si ne n’est déjà fait, je vous encourage à voter Denis Coderre à la mairie de Montréal (malgré une campagne ratée), Jean-François Parenteau à la mairie de Verdun, Marie-Josée Parent, Véronique Tremblay et Pierre l’Heureux dans L’Île-des-Sœurs, Marie-Ève Brunet et Ann Guy, de l’équipe Parenteau-Coderre sur la terre ferme, ainsi que pour Marie-Andrée Mauger de Projet Montréal.

(30)

 

Publié par

Homme politique à la retraite active, analyste et commentateur, toujours passionné d'affaires publiques, de lecture et de musique. Auteur de DE LA CRISE D'OCTOBRE AU PRINTEMPS ÉRABLE, Québec Amérique 2015

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s